Un blog, des news


 
 
2015
News courantes Archives 2016 Archives 2015

07 novembre 2015

Problèmes de paramétrages CSS


06 octobre 2015

3 000 !!!

3 000 !!!! Vous avez été 3 000 à acheter "Contrats, glaçons et coup de foudre"! Je dis un grand Merci à chacun des 3000 que vous êtes, un bien petit mot pour ce que je ressens. Ce livre, c'est mon premier, avec tous ses défauts, mais aussi toutes les envies que je voulais partager, un texte léger, plein de bonne humeur. Je l'aime d'amour. Et du coup vous aussi, je vous aime d'amour, vous mes 3 000. Si vous saviez comme j'ai frémi lorsqu'il est sorti pour la première fois, quand je me disais "Oh mon Dieu! Des inconnus lisent mon livre!" Et les 100 premiers d'entre vous, quelle émotion! De l'émerveillement teinté d'incrédulité. Aujourd'hui vous êtes 3 000, et je n'ai pas de mots assez forts pour vous, à part ces cinq petites lettres, qui pèsent si peu, mais dont chacune est chère à mon cœur: MERCI.

28 septembre 2015

Humour geek


20 septembre 2015

Bunker


20 septembre 2015

Jardins du Rayol Canadel


19 septembre 2015

Couleurs viticoles


13 septembre 2015

Un peu d'art numérique

J'ai eu la chance de récemment découvrir le travail de Fran Lejeune et Jean-Michle Rolland, qui font de l'art vidéo et de l'art numérique.
J'ai trouvé ça déjanté, intelligent et sympa.
Morceaux choisis:
Vous pouvez voir ici Catch me de Fran Lejeune, une vidéo qui nous parle culture du livre (si si, c'est pas évident, mais en fait si).
Chez Jean-Michel Rolland, quand vous aurez exploré son univers, vous pourrez également contribuer à l'oeuvre participative "Prairie". Je vous montre ma modeste réalisation. Quelle sera la vôtre?

27 août 2015

Balade champêtre


25 août 2015

Port de La Seyne


22 août 2015

Avis livre: Amour, barmaid... chez Un monde de conteuses


19 août 2015

Avis livre: Contrats, glaçons... chez New kids on the geek


18 août 2015

Dédicace à Sisteron

Ce fut ma foi une belle journée ensoleillée, durant laquelle j'ai pu rencontrer des lecteurs et bavarder avec d'autres auteurs et éditeurs (le temps d'apprendre des anecdotes croustillantes, comme celle sur cette auteure parisienne qui se tape une crise sur le quai de la gare parce qu'un salon du livre qui l'a invitée lui a fourni, tenez-vous bien, un billet en 2e classe! Moui, le monde est cruel ;-) )
J'ai aussi pu échanger autour du livre numérique, et sourire à plein de gens fort sympathiques, et même à une menteuse. Ça m'amuse beaucoup, la menteuse prise en flag' et qui s'enfonce. Toujours utile à replacer dans un prochain livre ;-)
Une excellente journée donc, une bise à Maurice (sans grand espoir qu'il me lise, il me semble qu'il n'a pas encore découvert internet), et je remercie les organisateurs qui ne se sont pas ménagés pour que nous soyons à l'aise tout au long de nos 8h de présence. Merci! :-)

16 août 2015

Ichtiosaures

Je suis tombée par hasard sur une petite pépite dans le village de Salignac (04): une paléo-galerie.
En fait c'est juste une exposition incroyable, faite par un passionné de fossiles, qui sillonne la région et met à jour des restes époustouflants d'animaux du mésozoïque. Plus que cela: il les sauve et les met en valeur, avec une patience phénoménale et un travail de dingue.
Les vitrines sont superbes, sous des voûtes restaurées, et cette année le point d'orgue est sur l'ichtiosaure.
Ouvert jusqu'à fin août, puis les week-ends de septembre, 5 € l'entrée, gratuit pour les - de 12 ans. A voir absolument!!

03 août 2015

Visite du Musée Gassendi à Digne, et Andy Goldsworthy

J'adore me laisser surprendre par un musée.
Ce fut le cas avec le Musée Gassendi, à Digne (Alpes de Haute-Provence). Situé en coeur de ville, il présente des collections variées sur les différents étages: tableaux, instruments scientifiques, espaces naturalistes...
Les salles sont accueillantes, 2 applications gratuites sont à télécharger sur GooglePlay, notamment une qui permet de se déplacer de salle en salle, et pose des questions à destination des enfants, histoire de rendre la visite plus ludique.
Pour mon plus grand plaisir, puisque je suis totalement fan, un étage est consacré à Andy Goldsworthy. Pour ceux qui ne connaitraient pas, il fait du landart. Dans les Alpes de Haute-Provence, il a réalisé de magnifiques refuges d'art. Allez faire un tour sur le net pour voir des photos, c'est top.
Cerise sur le gâteau, le musée Gassendi est à petit prix: 4€ par adulte, et gratuit pour les ..... moins de 21 ans! Je ne peux que le conseiller :-)
http://musee-gassendi.org
http://www.refugedart.fr/refuge-d-art.php

04 juillet 2015

Dédicace à La Londe-les-Maures

Une bien belle journée de dédicaces à La Londe-les-Maures, sur le parvis de la mairie.
Des lecteurs se sont laissés tenter par mes romances, et mes voisins de tables étaient sympas. La chaleur du début d'après-midi était terrible, bravo aux courageux qui l'ont affrontée!

23 mai 2015

Romans, novellas, nouvelles, chevaux et poneys, quelles différences?


Peut-être vous êtes-vous déjà demandé quelles étaient les différences entre un roman, une novella et une nouvelle?
En fait en théorie c'est simple, tout réside dans le nombre de caractères (et la façon de les compter) (avec ou sans les fers).
Tout d'abord, les Anglo-saxons comptent en mots, alors que les Français comptent en signes. Les signes sont le nombre de caractères, espaces comprises.
Ensuite, les définitions peuvent varier d'une personne/ maison d'édition à une autre, chacun étant prêt à monter sur ses grands chevaux pour défendre son bifteck.
En résumé et grosso modo, les nouvelles font entre 10 000 et 60 000 signes (ou jusqu'à 7 500 mots), les novellas entre 100 000 et 250 000 signes (de 17 500 mots à 40 000 mots) , au-delà de 250 000 signes (ou 40 000 mots), c'est un roman.
Pour les puristes, il y a aussi les novelettes, entre la nouvelle et la novella.
Mais en fait tout ça, c'est un peu comme les poneys et les chevaux. À moins d'1,48 m au garrot (non ferré), c'est un poney, au-delà c'est un cheval. Oui mais, le Camargue et l'Islandais, bien que plus petits, sont des chevaux...
Et si d'aventure vous lisiez un roman vous semblant bien court, peut-être pourriez-vous vous dire que vous avez lu une novella ;-)

14 mai 2015

Voyage en écosse

Dernièrement, j'ai passé une semaine en Écosse. Un voyage un peu en mode free-style, avec l'avion et les nuitées B&B réservées par l'agence, le reste au feeling et au jour le jour.
Ce fut juste merveilleux. À la fois une bouffée d'air incroyable dans le quotidien stakhanoviste des obligations sociales, professionnelles et administratives, et la découverte de lieux enchanteurs.
Je n'étais pas vraiment préparée à l'Écosse, juste quelques clichés en kilts et cornemuses dans la tête. Je n'avais pas non plus d'envie irrépressible d'y aller. Ça s'est fait presque par hasard; à la bonne fortune. Mais quelle découverte!
Des paysages d'une beauté indescriptible ont traversé ma semaine, émaillés de visites de musées et de châteaux. Des gens polis et courtois, certaines terres plus rudes pour les hommes que d'autres.
Je garde d'innombrables images d'une semaine intense en tête, et peut-être même un jour vous les ferai-je partager un peu plus. En attendant je ne peux que vous convier à inscrire ce voyage sur votre liste de rêves.

30 avril 2015

Un titre de travail, qu'est-ce que c'est?

Pendant qu'on écrit un texte, son titre n'est pas forcément, voire même rarement, déjà défini. Parfois certains titres sont des évidences, d'autres ont plus de mal à émerger et à réclamer leur place.
En attendant, il faut bien nommer son manuscrit pour pouvoir le définir lors d'échanges verbaux, d'où le titre de travail. (à moins bien sûr de n'avoir qu'un roman en cours, auquel cas "mon manuscrit" est aussi une forme d'appellation.)
Pour ma part, je choisis un simple mot, qui me donne une idée très précise de quel manuscrit je parle. Pour "Contrats, glaçons et coup de foudre", mon titre de travail était "Mirabelle". Et pour "Bahut, barmaid et complications", c'était "Rym".
En cours, j'ai trois titres de travail: "Pomme", "Jolie", "Nil".

07 avril 2015

Savoir ne rien faire

Parfois, il faut savoir faire un break.
Se détendre, ne penser à rien, ne rien "faire".
C'est loin d'être improductif. Inspirer, expirer. Fermer les yeux. Les rouvrir. Et repartir.
En ce long week-end de Pâques, j'ai gouté à la liberté. Celle de ne pas regarder ma montre. De ne pas être sous pression.
J'ai enrichi mon univers, et quelques photos accompagnent mes souvenirs.

21 mars 2015

Photos de la dédicace du 21 mars

Parce que le 21 mars ce n'est pas que le printemps, j'étais en dédicace à la librairie Au quartier latin (83), où j’ai été chaleureusement accueillie par toute l’équipe.
J’ai passé une excellente journée, et je ne compte plus le notre de fois à dire « bonjour » aux visiteurs de la librairie.
Comme vous n'avez pas été très gourmands en fraises Tagada, j'en ai mangé quelques unes pour vous ;-)